Home Projet élimination des dechets Les déchets Tizi-Hibel : état des lieux

Tizi-hibel: état des lieux

Jusqu’à une époque récente, la question des déchets ne se posait pas à Tizi-Hibel. Il en était d’ailleurs ainsi partout dans les villages de Kabylie. La population vivait en symbiose avec la nature. Elle y puisait l’essentiel de ses besoins et lui restituait ses rejets dans un rapport d’échange harmonieux et bienfaiteur. L’évolution de ces trente dernières années à bouleversé la donne.

 

L’accroissement démographique, l’urbanisation, les changements de mode de vie et de consommation, la généralisation de nouveaux équipements et matériaux, l’emprise de besoins nouveaux ont profondément changé la société villageoise et distendu sa relation à l’environnement.

L’organisation sociale n’a pas su ou pu préserver l’harmonie d’antan. Avec le temps celle-ci s’est rompue. La nature est peu à peu devenue le réceptacle de toutes sortes de résidus qui essaiment, sans égards, partout autour des lieux de vie des populations.


Notre dépotoir, à nous, à Tizi-hibel a pris le nom du site qu’il a pollué : Tawcict. Il y a encore une vingtaine d’années, Tawcict était l’un des plus beaux sites panoramiques qui ravissaient, par leur splendeur, tout visiteur du village.

Le terrain borde le principal axe routier qui traverse sur sa longueur Tizi-Hibel et le relie à Agouni Arous. Il est formé d’une aire de quelques ares qui descend en forte pente vers une ravine en contrebas du village.

 

Une végétation dense et verdoyante et quelques frênes plantés ça et là agrémentaient, alors, le paysage au bonheur des riverains qui s’y rassemblaient à chaque fin de journée pour papoter et prendre le grand air. Quelques familles du voisinage jetaient, déjà, à cet endroit leurs détritus ménagers.

Sans grande conséquence alors, le terrain absorbant naturellement le peu de déchets organiques qu’il recevait. Mais avec le temps d’autres s’y sont ajoutés et finalement, le laxisme des propriétaires qui ont laissé faire aidant, tout le village s’y est mis, transformant Tawcict en chancre béant qu’est l’infâme dépotoir planté au milieu du village aujourd’hui.


Il est vrai que la plupart des villageois déplorent cette situation. Ils s’en remettent, sans illusions d’ailleurs, aux autorités locales pour trouver une solution. Une benne à bien été installée sur les lieux à une époque.

Le camion de la commune devait régulièrement l’enlever pour la vider. Cette solution eut été relativement viable si les enlèvements étaient réguliers et si le camion avait continué son oeuvre. Au bout de quelque temps la benne fut enlevée et Tawcict pris le relai. Depuis, le village est à la recherche d’une solution.

L’association Tizi-Hibel, qui regroupe, en France les ressortissants originaires du village s’est, bien entendu, sentie concernée. Elle s’est mobilisée sur cette question

.

 

 

 

Commentaires 

 
# Tizi-hibel: état des lieuxKerstin 31-03-2017 05:34
Hej ! Coś hosting szwankuje, strona przestaje
działać co jakiś czas.

Visit my blog :: giełda internetowa
akcje: http://sg6edge.pl/
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# Tizi-hibel: état des lieuxDina 16-05-2017 00:56
Hi there i am kavin, its my first time to commenting anywhere, when i read
this post i thought i could also create comment due to this sensible article.


Feel free to visit my website - allow kids,
kristelleason.blogas.lt: http://kristelleason.blogas.lt/?p=9&akst_action=share-this,
Répondre | Répondre en citant | Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir